Protection du public

Protection du public

Protection du public

Chez RITMA, nous croyons que des critères rigoureux et une solide formation sont la base primordiale pour tous thérapeutes. Tous les membres RITMA possèdent donc 1000 heures de formation et plus.

Nous vous invitons à transmettre tous commentaires concernant les membres RITMA ainsi que les écoles que nous reconnaissons. Tous seront prit en considération afin d'améliorer la qualité des services offerts. Pour ce faire, rendez-vous sur l'onglet ; nous joindre.

Un contrôle serré

RITMA exige de tous ses membres qu’ils transmettent, en plus de leur diplômes qui sont validés, un curriculum vitæ détaillé afin de connaître leur parcours. Ils doivent aussi obligatoirement d’adhérer à une assurance responsabilité professionnelle. Quant aux mesures de suivi et de contrôle, notre association se réserve le droit de vérifier à sa guise et à tout moment les méthodes, installations et instruments utilisés par nos membres afin d’assurer au public que les soins offerts répondent à tous nos standards de qualité.

Pour ce qui est des reçus émis, RITMA élimine les abus en imposant à chaque membre des reçus numérotés individuellement, ce qui en rend impossible une utilisation multiple. RITMA assigne également du personnel à la vérification récurrente des publicités et des sites Web de nos membres. Nous faisons ainsi en sorte qu’ils n’y proposent pas des services autres que thérapeutiques et professionnels.

Nous croyons que les professionnels, le grand public et la communauté des assureurs seraient mieux servis par un encadrement universel au Québec. De fait, parmis les associations et  regroupements du Québec, on sent un très fort penchant pour l’encadrement des pratiques et la mise en place de standards.

RITMA souhaite ardemment un conscensus dans ce sens, pour le bien être de l'ensemble de la communauté de praticiens en médecine alternative, leur reconnaissance et pour la protection du public.

Décision sur les traitements complémentaires et parallèles

Les personnes atteintes de cancer envisagent parfois d’avoir recours aux traitements complémentaires ou parallèles. On croit en fait que de nombreuses personnes ont utilisé au moins un traitement complémentaire ou parallèle en tant que partie de leur traitement du cancer. Ceci s’explique par un certain nombre de raisons...

Lire la suite : Décision sur les traitements complémentaires et parallèles
Source :  Société canadienne du cancer


Les raprochements ou attouchements sexuels

Saviez-vous que les rapprochements sexuels entre un professionnel et une cliente sont un abus de confiance et de pouvoir ?

Lire la suite : Les raprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente? 

Source : Association québécoise Plaidoyer-Victimes (AQPV)

 

Codes de déontologie

Mesures disciplinaires

Rapport d'insatisfaction

Formulaire de plaintes en massothérapie

Formulaire de plaintes en naturopathie

Formulaire de plaintes en ostéopathie

Formulaire de plaintes en kinésithérapie

Formulaire de plaintes en orthothérapie